Le concours

Logo de L'hydrocontest avec les bateaux télécommandés

Créé par la fondation Hydros, l’Hydrocontest est le premier concours international dédié à l’efficacité énergétique nautique et maritime.

À la fois outil d’éducation, de sensibilisation, et incubateur d’idées, l’Hydrocontest rassemble les futurs ingénieurs et architectes du monde entier
autour d’une problématique commune :

TRANSPORTER PLUS, PLUS VITE, EN CONSOMMANT MOINS D’ÉNERGIE

Trois approches différentes seront évaluées : le transport de masse,
l’embarcation personnelle et le transport de longue distance.

La fondation Hydros impose le moteur électrique et la quantité d’énergie disponible.

L’association a fait concourir deux bateaux électriques qui ont été conçus, fabriqués et pilotés dans le but d’optimiser la consommation d’énergie.

LE projet

Aperçu des projets de bateau pour l'HydroContest 2018

Pour la première année de participation à l’HydroContest, HydroVinci a proposé 2 bateaux de taille différentes : Hello World et L’Imprévu. Ces deux bateaux sont nés du fruit des ingénieurs dans les locaux de Nautique Sèvre. Après plus 6 mois de conception et 2 mois de construction, les deux bateaux ont été prêts dès septembre 2018 pour la compétition à Saint-Tropez. Il a fallu transporter ces bateaux de Paris à Saint-Tropez par camion.

Le bateau : "Hello World"

Hello World a été le premier bateau conçu par les équipes d’ingénieurs de l’ESILV. Sa conception grâce à une technique de « cousu collé » en bois et en carbone permet de rendre sa coque très légère.

La forme de la coque un peu particulière a longuement été étudiée afin de la rendre le plus aérodynamique possible.

Lors des différentes épreuves, Hello World à dû transporter plus de 250 Kg sur un parcours de 500 mètres de long.

Le bateau : "L'Imprévu"

A l’origine, ce bateau aurait du être un catamaran mais le destin en a décidé autrement. Son nom met tout à l’honneur ce changement de « dernière minutes ».

Capable de transporter 20 Kg, L’imprévu en forme de cigare permet de se frayer un chemin dans les eaux Tropéziennes.

Après de nombreux réglages, ce bateau a bien tenu sa réputation, des fuites imprévues ont dû le contraindre de rester à quai.

Une aventures humaine

Sur 30 personnes, une petite équipe de 10 personnes c’est déplacer directement à Saint-Tropez. 

Durant la première semaine de septembre, il a fallu réparer, modifier, améliorer les bateaux afin de se conformer aux exigences et aux problématiques de dernières minutes. 

Chaque soir, les équipes de l’HydroContest présentaient leur travail durant le Tech Talk.

Plus de 30 équipes nationalités différentes étaient réunies pour proposer les futures technologies nautique de demain. Un véritable moment d’échanges et de partages enrichissant pour des futurs ingénieurs.

Les résultats

Après plus d’un an de conception, de fabrication et une semaine de compétition intense, HydroVinci a terminé premier des nouveaux entrants du concours. L’HydroContest a été riche en expériences, en apprentissages et en échanges. Durant 7 jours, une trentaine d’équipe venant du monde entier ont pu partager leur visions du nautisme du futur. Nous remercions l’ensemble de nos partenaires, sans eux, rien n’aurait été possible.

Les bateaux sont actuellement exposés au Pôle Léonard de Vinci (au learning center), et notament visible lors des portes ouvertes des écoles (ESILV, EMLV et IIM).

Les vidéos